Camille a des mots

Ce blog est le fourre tout d'une CAmille de Paris mais aussi un peu d'ailleurs....J'écris mes histoires, donne mes avis, partage des infos et des bons plans ... Enfin, je blablate quoi.... Il est de coutume de laisser une citation? Celle qui me guide :

24 mai 2007

J'AI PORTE UNE MINI TOUTE LA JOURNEE

imagesCe matin, pas bien réveillée, j'ai tendu la main dans mon placard et j'en ai ressorti une jupe. Une mini-jupe. Une mini-jupe blanche. A l'heure des robes-housses, des leggings, des jupes boules ou autre chose avec lesquelles on nous traite parfois de femmes enceintes mais qui sont tellement confort, moi, je tombe sur la mini.

Avec la mini, pas de talons, ça fait vachement trop vulgaire. J'ai retendu le bras dans l'armoire et on a été  sauvé, j'en ai ressorti une paire de ballerines. Et en haut? Ca va, on en a assez vu alors on cache le haut, une petite chemise sage et voilà.

Je sors dans la rue après avoir réussi à me coiffer et me maquiller (léger le maquillage, léger), j'atteinds le métro. Merde, ma jupe est craquée?!! Non, ça va.... C'est juste une mini.... Ouf. Bon, finalement l'épreuve du métro est bien passée. J'arrive (en retard, z'avez pas encore compris que j'ai la gueule dans le pâté? Il est 18 heures, j'émerge presque normalement que maintenant) au bureau.

Première remarque : ça ne te dit rien les Buttes Chaumond? Bon, toi l'Italienne au teint mat, ça va !! On laisse mes jambes couleurs (très) clair tranquille....

Je passe devant le miroir (on a des top miroirs au boulot !!). Punaise, c'est vrai que c'est couleur Aspirine, pour un peu on va croire que je n'ai pas de jupe !!

Je repasse devant le miroir.

Je m'assoie à mon bureau. Ca va, la jupe remonte un peu mais pas trop. Ouah! Je remarque que mes cuisses ne me paraissent pas si grosse que ça. Je m'extasie sur mes cuisses. Un blond passe la tête à la porte Vous avez où est Monsieur Pelletier? Ouah! Heu pardon, heu, on va le trouver. Jérôômeuh?! Pas mal ce blond. Pourquoi nous, notre commissaire aux comptes il est vieux et pas beau? La vie n'est pas juste.

Constatant que finalement cette jupe, ça va, je supporte et j'assume, je passe devant la salle de réunion. Et repasse. Je remarque que finalement, les commissaires aux comptes sont dos à la porte.

Je vais travailler.

Je suis quand même épatée de mes cuisses, dans mon souvenir elles étaient plus grosses que ça....

Je constate quand même qu'il y a encore du chemin à faire.

Je ressors mon cahier de régime. Allez, aujourd'hui je ne prends pas de dessert. Mais demain... Ah si, c'est vendredi....

Je constate que la doublure de la jupe (blanc oblige) n'est pas toujours en phase avec la jupe elle-même. Je décide que je ne vais pas m'énerver pour ça.

Ca m'agace.

Punaise, cette jupe, c'est de la merde!! Demain les commissaires reviennent, je vais mettre une valeur sûre. Je vais surtout bien dormir histoire de m'habiller avec lucidité.... (enfin j'espère)

Ah oui, mais je mets quoi?

Posté par LMofH à 21:48 - La vie parisienne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire