Camille a des mots

Ce blog est le fourre tout d'une CAmille de Paris mais aussi un peu d'ailleurs....J'écris mes histoires, donne mes avis, partage des infos et des bons plans ... Enfin, je blablate quoi.... Il est de coutume de laisser une citation? Celle qui me guide :

08 juin 2007

BOWLING PARTY

images_1Hier soir c'était bowling party avec les gens du bureau.  Le but était de se retrouver ensemble car quand je dis "gens du bureau" c'est qu'on partage les bureaux mais en fait, on est trois sociétés. Pour un total de 9 gens. C'est pas la méga entreprises non plus.

Au départ, les autres voulaient un karaoké rapport au fait qu'il y en a un qui chante supaire bien. Argh. Hors de question, nous on chante faux et pas envie de se taper la honte. On a déclaré fermement que ce n'était pas la Chine ici, alors, que le karaoké c'était définitivement NON !! Ringards....

Alors on a dit bowling. Mais de luxe. Nous sommes allés au Duplex (et entre nous c'est topy-topy l'organisation pour les entreprises). Comme j'avais du shopping pas très glamour à Monoprix le midi, je suis repassée chez moi déposer mes sachets transparents (mais pourquoi les font-ils transparents?!!). Ayant promis de pas être en retard, j'ai couru derrière le 31, j'ai prié les feux de passer au rouge et ouf-ouf, 19h00, je suis dans le bus. J'arrive à Etoile, j'en fais le tour parce qu'évidemment, l'avenue Foch est de l'autre côté de l'arrêt du bus, je regarde l'heure : 19h29. Ah! Je suis une bête, c'est un exploit et pour fêter ça je fais péter une bouteille de Perrier..... parce que bien sûr les autres ne sont pas là. Ils arrivent 20 minutes plus tard, tant pis pour eux, j'ai eu le temps de bouloter la moitié des olives et de trier le mélange japonais pour manger mes préférés. Ils arrivent et voilà l'épreuve des chaussures. Je tente de donner le plus doucement possible ma pointure mais tous les regards se braquent sur moi lorsque le Monsieur se dirige du côté enfant... M'en fou j'assume même si j'ai l'impression d'être prête pour le jardin d'enfant avec ces pompes tricolores à "scratch". Les kirs et verres de planteurs arrivent (ils nous en mettent une sacré quantité pour 8 personnes....). Hop, un demi-kir derrière la cravate, je choisi ma boule et c'est le but !! Ah, non. Heu, oui, oui, je sais, normalement les quilles doivent tomber.... La partie continue, j'affiche mon jeu et je GAGNE !! L'hystérie me gagne, on me traite de championne, on change les équipes et je me retrouve dans la plus forte, je pulvérise le score, je bats le directeur de l'autre entreprise. Je suis une reine. On attaque une troisième partie, je commence par deux strikes.... A cette heure ci j'ai donc bu deux kirs (ou plus?), où est mon verre? Oh, ça doit être celui-ci. Je passe au Coca; Pouah! c'est du Pepsi, je reprends un kir. Je commence à danser et à chanter. J'enchaîne les points. J'arrête de chanter car je sens que la menace du karaoké n'est jamais très loin. Je fais un score nul et fini mon verre de kir. Je n'ai pas gagné la partie mais je reste la reine du bowling. Je pense ne jamais rejouer avec eux car je serais fichue de totalement perdrela prochaine fois. Et là ils sont tous dégoûtés car j'ai un style de merde, je ne prends pas d'élan et .... ça marche quand même.

Il est 22h, nous passons à table....

Posté par LMofH à 21:19 - La vie parisienne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire