Camille a des mots

Ce blog est le fourre tout d'une CAmille de Paris mais aussi un peu d'ailleurs....J'écris mes histoires, donne mes avis, partage des infos et des bons plans ... Enfin, je blablate quoi.... Il est de coutume de laisser une citation? Celle qui me guide :

15 juin 2007

LES FAILLES DU BIPARTISME A LA FRANCAISE

Extrait de l'article du Monde, 5 juin 2007.

.... La France reste un singulier pays, qui accordeses faveurs aux partis installés au centre mais dont les citoyens, selon les enquêtes disponibles, se disent en majorité opposés à la libre entreprise et à l'économie de marché. Et qui pour 46% voient dans la mondialisation une menace. D'où les scores électoraux, toujours notables -et inexplicables vus de l'étrangers-, du Front National et de la gauche antilibérale.

Cette exception à la française relativise l'ouverture au centre et à gauche de Nocolas Sarkozy, sur laquelle les observateurs se focalisent. Plébiscité par son camp, conforté par un bipartisme qu'il a contribué plus qu'un autre à assoir, le nouveau président risque de se heurter, non au PS, installé depuis le "tournant de la rigueur" (1983) dans le cercle de la raison, mais aux minorités. C'est de là, pour les partis dominants, que vient généralement le danger. Les émeutes dans les banlieues et le rejet du CPE en témoignent. Elles rappellent qu'en France, traditionnellement, la politique a ses raisons que la raison électorale ne connaît pas.


Analyse de Bertrand LEGENDRE

Posté par Dik Dik à 21:34 - Politiquement objective..... - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire