Camille a des mots

Ce blog est le fourre tout d'une CAmille de Paris mais aussi un peu d'ailleurs....J'écris mes histoires, donne mes avis, partage des infos et des bons plans ... Enfin, je blablate quoi.... Il est de coutume de laisser une citation? Celle qui me guide :

04 septembre 2007

ELLE&LUI : CHAPITRE II

Un avion qui atterrit. Une valise qui arrive. Un homme qui prend un taxi. Une clef dans la serrure. Une petite pointe de déception. Il aurait aimé qu’elle lui fasse une surprise. Qu’elle soit là. Qu’elle ait abandonné l’idée de son travail, juste aujourd’hui, juste pour son retour, juste un an après. L’appartement est vide. Il pose sa valise et fait le tour. L’envie de se réapproprier les lieux. Rien à changer ou ne voit-il pas les changements, les petites modifications qui feraient la différence ? Il ne sait pas. Mais il se sent chez lui, bien de retour chez lui. Il entre dans la salle de bain. Toujours le même parfum. Il ouvre le flacon, il hume. Il sourit. Il aime toujours autant ce parfum qui est le sien. D’ailleurs, quand elle lui manquait trop, il entrait dans une parfumerie et humait. « Je peux vous aider Monsieur ? ». « Non, merci, je viens juste sentir ma femme ». Il sort de la salle de bain et passe dans la chambre. Il entre dans le dressing, passe sa main le long des vêtements, s’arrête sur un tissu, le caresse. Il revient dans la chambre et s’allonge sur le lit, les bras en croix. Il reste ainsi un moment, le regard fixe vers le plafond, plongé dans ses pensées. Les images lui arrivent pêle-mêle, des images de sa femme, toutes. Sa femme. Les questions qui l’assaillent depuis qu’il prépare son retour se bousculent. Des détails. Sa coupe de cheveux ? Son corps ? Son sourire ? Ses envies ? Il lui a ramené un cadeau, va-t-il lui plaire ? Il se répète, des détails. Il ne s’avoue pas la question qui l’oppresse. La question qui n’osera de toute façon jamais lui poser. Il s’endort.


    Quelques heures plus tard, il se réveille. La bouche pâteuse. Il se lève, se déshabille et se rend sous la douche. Une douche longue, chaude. Une douche qui détend, qui revigore en même temps. Une douche qui éclaircit les idées. Il se brosse les dents, constate au passage qu’Elle lui a acheté une nouvelle brosse à dents, placée dans le verre, avec la sienne. Il se rince la bouche et sourit. Il retourne dans la chambre, le dressing, ses vêtements. Il reprend ses marques. Il est chez lui. Au pied du lit, ses vêtements sales, ses vêtements de l’autre vie. La vie entre parenthèses. Il les ramasse. Il va dans la cuisine, il prend un sac-poubelle et les jette. Il retourne dans le salon et prend sa valise. Il l’ouvre, prend ses vêtements et les met dans le sac, avec les autres. Il ferme le sac et descend au local poubelle.


Ce soir, il l’a décidé. Il lui prépare un dîner, lui montrer les nouveaux talents qu’il s’est découverts. Et donc lui montrer qu’il a changé. Un peu.

                                                                                                       La suite demain...

Posté par Dik Dik à 07:36 - Petites histoires du lundi - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    J'étais assez surpris du truc sur la brosse à dents : moi je pensais (pense ? pas vraiment après avoir lu le chapitre 3, mais qui sait vraiment ce que tu nous réserve hmm ? ) que ce serait les affaires d'un rival... Du coup, à la place de Lui... J'aurais été tout chamboulé ! Enfin bon, je suppose qu'il aurait senti des indices depuis longtemps, tu nous passes l'année écoulée, mais ils se seront probablement eus au téléphone pendant ce laps de temps...
    Bref, je suppute, je suppute, et surtout je veux la suite !

    Posté par Will, 05 septembre 2007 à 14:02
  • Salut Will !! Ben tu vois, non, lui n'y pense même pas.... Mais je dis rien de rien, la suite demain !! Pour info, il y a 5 chapitres....

    Posté par Camille, 05 septembre 2007 à 14:15

Poster un commentaire