Camille a des mots

Ce blog est le fourre tout d'une CAmille de Paris mais aussi un peu d'ailleurs....J'écris mes histoires, donne mes avis, partage des infos et des bons plans ... Enfin, je blablate quoi.... Il est de coutume de laisser une citation? Celle qui me guide :

11 février 2008

HISTOIRES COURTES DE CARNAVAL....

Joseph a 50 ans. 50 ans qu'il fête le Carnaval et qu'il ne s'en lasse pas. Surtout pas. Ce sont les seuls instants où il peut se déguiser. Joseph adore se déguiser. Et presque 50 ans qu'il s'habille en femme. En fille d'abord puis, dès l'adolescence, en femme. Il aime ça. Quand ce n'est pas Carnaval, on dit se traverstir. C'est malsain de se travestir. Mais là, Joseph, il ne fait rien de mal, rien de pêché puisqu'il se déguise.... Et Joseph d'enfiler ses bas résilles, ses faux seins, de mettre le soutien-gorge, le string, la jupette. Puis de se maquiller. Outrageusement. Aujourd'hui tout est permis, et Joseph en profite....

C'est le dernier Carnaval de Mina. L'année prochaine elle sera en métropole pour ses études. En métropole, il n'y a pas de Carnaval, en tous cas, pas comme en Martinique. Ici, c'est la fête pendant deux semaines. Déjà, la semaine précédent les vacances, on se déguise au lycée, on suit les codes, les thèmes, on en invente, le tout est de s'amuser. Une petite semaine entre parenthèse qui soulage un peu de la pression du bac. Ensuite, viennent les vacances. Les vidés dans les rues, les zouks le soir. Les couleurs fluorescentes, les voitures peinturlurées, les chants, la musique.... La fête jusqu'à tomber de fatigue.... Oh, bien sûr elle regrettera un peu de ne pas avoir travaillé plus, d'ailleurs, elle le payera sûrement un peu, elle devra mettre les bouchées doubles une fois que l'on aura brûlé Vaval. Mais tout ça en vaut la peine. Qui sait quand est-ce qu'elle revivra un Carnaval?

Emilie, 6 ans, est Petite Reine du Carnaval. Elle est heureuse. Sa couronne sur la tête, du maquillage sur les yeux, les joues et les lèvres, une robe qui brille, elle sourit, danse et ressemble a une princesse. Tout à l'heure, pour la première fois, elle sera sur le char. Elle défilera à Fort-de-France !! Et ce n'est pas rien pour cette petite fille qui quitte rarement sa commune d'Ajoupa-Bouillon. Elle est heureuse et comprend aujourd'hui l'expression "plus beau jour de ma vie". Elle le dit à sa maman qui la regarde tendrement et la serre dans ses bras. Une heure qu'elle est sur la char et ça ne démarre toujours pas. Emilie a chaud. Et sa robe la gratte. Maman, j'ai soif. Maman, est ce que j'ai encore du rouge à mes lèvres? Maman !! Emilie en a vraiment assez maintenant et voudrait tellement ne plus être une Petite Reine. Elle sent les larmes lui monter aux yeux mais avec qu'elles ne lui roulent sur les joues, la musique retentit, le char démarre, la Reine la prend par la main et la foule applaudit et lui crie combien elle est jolie. Alors, Emilie sourit, danse, fait virevolter sa robe....

Posté par Dik Dik à 07:50 - Petites histoires du lundi - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Camille, je t'ai tagué...Allez, take it easy et va voir sur mon blog.
    A part ça... Histoire de carnaval... Ah, la fête, la fête ! Je n'aime pas les soirées déguisées, encore que ça me vient maintenant mais j'aime le carnaval !

    Posté par fanette, 13 février 2008 à 09:26

Poster un commentaire