Camille a des mots

Ce blog est le fourre tout d'une CAmille de Paris mais aussi un peu d'ailleurs....J'écris mes histoires, donne mes avis, partage des infos et des bons plans ... Enfin, je blablate quoi.... Il est de coutume de laisser une citation? Celle qui me guide :

29 mai 2008

Nouvelle star

Il y a des gens qu'on ne devrait jamais oublier....


Osa_Martin1Ah non, je ne me suis pas mise à regarder les programme de M6, je voulais juste vous parler de ma nouvelle star à moi, et bien qu'elle ait passé sa vie devant la caméra, ce n'est pas une star à paillettes.

Osa est une jeune américaine du Kansas qui vit tranquillement dans la petite ville de Chanute.

Martin Johnson rêve d’aventures, de contrées lointaines et de célébrité. Nous sommes dans les années 1900 et, a priori, ces trois éléments ne font pas bon ménage…. La vie sauvage est plutôt destinée aux scientifiques et explorateurs qu’aux chasseurs d’images d’Hollywood. Mais Martin a une idole : Jack London. Son objectif est de devenir aussi célèbre que lui grâce à ses aventures. Il met toutes les chances de son côté et embarque à bord du Shark, direction le Pacifique, expédition dirigée par le grand Jack en personne….

Osa_Martin3Retour un peu forcé aux Etats-Unis, Martin Johnson, qui lorsqu’il a une idée en tête ne l’a pas ailleurs, parcours le pays avec les images ramenées de son expédition : présentation, mise en scène, spectacle…. C’est ainsi qu’il croise le regard d’Osa et c’est le coup de foudre. En 1910, ils se marient et l’aventure commence pour le couple. Entre le Pacifique et l’Afrique Australe, c’est 27 ans qu’ils passeront ensemble à filmer les peuples et les animaux de ces pays. Ils font partis des pionniers des safaris* photos, surtout du safari-film.

postcard_IMA2

Ma star c’est donc Osa Johnson. La femme que j’aurais voulu être si j’étais née à cette époque. La vie que j’aurais aimé vivre. Celle qui me fait dire que vraiment, tout est vraiment possible. Car si c’est Martin qui était derrière la caméra et dont on louait le talent, Osa a apporté LA touche féminine qui a contribué à charmer le grand public. Osa passe devant la caméra, discute et met à l’aise les indigènes filmés, fait le clown, l’élégante, garde toujours le sourire aux lèvres et tient le fusil…. Osa, c’est Marlyn dans la brousse. Osa ou le naturel glamour.

Osa2

La passion de son mari est devenue sienne. Les projets sont communs. La caméra reste le joujou de Martin, mais Martin ne peut filmer sans Osa. Lorsqu’ils s’installent au Kenya près du Lac Paradise (nom qui est resté après leur passage) c’est elle qui gère le campement, le personnel, qui chasse, pêche… Mais le plus impressionnant, c’est lors de la chasse aux images : Osa tient le fusil. En effet, à l’époque, il faut être B237_osa_w_gunprudent. Les Johnson ne sont pas chasseurs, mais pour avoir de belles images d’animaux, il est bien souvent nécessaire de les attirer pour qu’ils s’approchent, voire les exciter un peu. Alors, parfois ils chargent et le seul moyen de sauver sa peau c’est bien de les tuer. Il faut voir Osa à l’œuvre, elle est impressionnante de maîtrise de soi…. L’animal n’est vraiment abattus qu’au dernier moment, lorsque Martin a les bonnes images et qu’elle n’a plus le choix….

En 1932, ils passent tous les deux leur brevet de pilotage et achètent deux Sikorsky. Avec Spirit of Africa et Osa’s Ark, ils donneront une nouvelle vision de l’Afrique : la Terre vue du Ciel….. Yann Arthus-Bertrand n’a rien inventé…..

G1441_m_o_on_Ark

Cette vie qu’ils auront rêvé, choisi et réalisé, s’arrêtera en 1937 lors du crash de l’avion qui prendra la vie de Martin.

Photo_41_E1BaboonapublicityphotoOsa continue sa route mais cette partie me fait plus de la peine qu’autre chose… Elle tente de continuer à vivre de son image, elle tente de se remarier cependant, sa vie sans Martin ne sera plus la même…

Osa, femme glamour et femme de brousse. Osa mon héroïne. Osa mon modèle. Comme elle, je veux être une aventurière, je ne veux pas avoir froid aux yeux, je veux une vie extraordinaire. Elle formait un couple avec Martin où tous deux regarder dans une direction commune, vivez les mêmes rêves.... Comme elle, j’ai 12 ans d’écart avec mon amoureux, je décide de le prendre comme un signe… Chéri, à nous la belle vie !!

Et Osa a des couvres chefs dont je rêve…. J’ai trouvé, un chapeau inspiration Osa, je suis la plus heureuse des aventurières (mais pas que pour ça…).

Osa3

--------------------
* L'histoire du safari : www.afriquesauvage.canalblog.com

Pour en savoir plus sur les Johnson, je vous recommande :

  • The Martin and Osa Johnson Safari Museum : www.safarimuseum.com
  • "Les amants de l'aventure", un documentaire de Michel Viotte.

Posté par LMofH à 13:00 - Voyages, voyages - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

  • Merci pour ce petit voyage safariesque... et de nous faire découvrir des héros insoupçonnés!!
    Ca fait indiscutablement rêver......

    Un petit mélane de Out of africa et de Indiana Jones tout ça, non? sauf que ct dans la vraie vie...

    Posté par Laure, 29 mai 2008 à 23:03
  • Oui, c'est un peu ça, un mélange d'Indy et de Karen....

    Je trouve vraiment dommage qu'on les ait oublié.... Moi même je les connais depuis peu !!

    Posté par Camille, 03 juin 2008 à 11:16

Poster un commentaire