Camille a des mots

Ce blog est le fourre tout d'une CAmille de Paris mais aussi un peu d'ailleurs....J'écris mes histoires, donne mes avis, partage des infos et des bons plans ... Enfin, je blablate quoi.... Il est de coutume de laisser une citation? Celle qui me guide :

19 novembre 2008

Histoire d'en rire

Tout le monde s'assoit bien gentiement sur sa chaise car on reprend la suite de nos aventures en Namibie.... Après la question "C'était bien?", on me demande généralement si "Ce n'était pas dangereux? Il n'est rien arrivé de grave?". Je vais donc mettre les choses au point immédiatement :

Non, la Namibie n'est pas un pays dangereux.

Ca, c'est fait.

Non, il n'est rien arrivé de grave !

Mais, nous avons eu notre petit lot d'aventures. Petites frayeurs quand même. Mais mince alors, sinon, ça n'aurait jamais été un voyage d'aventuriers !!

Et nous, nous sommes des aventuriers. Surtout moi d'ailleurs (Et ouais).

DSC_1521

Nous avons joué aux aventuriers dès le .... deuxième soir.

Soyons honnêtes. Tout à commencé le premier soir où nous nous sommes (presque) perdus. En vrai, tout joyeux de commencer nos vacances que nous étions, nous n'avons pas vu l'immense panneau qui indiquait le Daan Viljoen Game Park.... On est quand même arrivé avant la nuit mais on ne sait toujours pas comment on a fait pour le manquer !

Donc, le deuxième soir, au programme, c'était camping hors des sentiers battus! Nous avions bien hâte de monter notre campement dans un lieu sauvage et loin de toutes habitations.... Nous sommes sur la route de Philip's cave où nous avions prévu, le lendemain, d'aller voir les peintures rupestres bushmen. Nous avisons un ravissant petit coin arboré. Alors, je sors du 4x4 histoire d'en guider le chauffeur, et, on s'enfonce un peu dans le bush, voulant atteindre l'ombre d'un bel arbre au loin.

"C'est bon !"

Mais qu'est ce que je n'avais pas dit là !

"On est ensablé"

"Mais, non"

"Eh si!!"

"Mais non.... Ah, euh, si.... On fait comment?" demandais-je alors à l'être aimé. Nous n'avons pas de plaque de désensablage....

DSC_0062
Ensablés !

Personne n'a paniqué et personne n'a gueulé sur personne.... Nous avons retroussé nos manches, sorti la pelle et creusé.... Mais sans plaque, difficile pour la voiture de prendre des appuis alors, on a fait un pont de cailloux. J'ai charrié les cailloux. Des tas de cailloux.

Après trois essais en marche avant, c'était pire, la roue arrière gauche était à moitié dans le sable ! Nous nous sommes regardés et on a bu un coca.

"Nous allons nous en sortir"

"On peut aller chercher de l'aide sinon" je suggère car nous ne sommes pas perdus en plein désert, même si la première habitation est assez loin. Où donc au fait?

"Non, nous allons nous en sortir tout seul ! On y mettra toute la nuit s'il le faut !"

Ah ces hommes....

Comme nous ne sommes pas des benêts non plus, nous laissons tomber la marche avant (d'autant plus que le sable ne paraît pas très stable en face non plus et qu'on ne va pas y passer nos vacances) pour nous concentrer sur une marche arrière.

Alors, il faut consolider le pont. Avec des gros cailloux.

Ce sont des pierres et des rochers que j'ai charrié !!!!! Pendant au moins deux heures. La nuit est tombée. J'ai commencé à avoir peur des hyènes.

DSC_1160
Une hyène, ce n'est pas méchant mais ça peut avoir très faim....

Alors, j'ai pris ma lampe frontale et la pelle... Et j'ai continué à ramasser des cailloux pendant que Monsieur construisait le pont. En d'autres circonstances, cela aurait pu être un jeu amusant ! (ok, on a plus 12 ans... Et alors?).

Non, il n'y a pas de photo. On avait la tête à autre chose !! Exigeants !!

Après deux reculades d'au moins 30 cm chacune.... nous sentions que nous étions sur la bonne voie !

On continue le pont. Nous y allons doucement, par petites étapes. On en voit pas le bout !!

"Bon, je recule, tu me dis stop à la fin des cailloux"

"Stop. Stop ! STOP !!!!"

Mais il continue. Je rêve, non mais le con, il nous a sorti de là !!!!!

On s'embrasse, victoire !! Il fait nuit, on monte le camp. On se couche.

DSC_0063
Campement grandement mérité !

"Tu entends le bruit bizarre?"

"Oui"

"C'est quoi?"

"Je ne sais pas"

Et tout le monde s'endort....

DSC_0075 DSC_0076
L'ampleur des dégâts, mais sinon, il était beau notre campement !

Le lendemain, nous étions très heureux.... et décidés à employer la fonction 4x4....

Nous en rigolions déjà, et puis, le paysage était si joli ! Nous avons fait une balade des plus magiques dans Ameib Ranch, petit paradis namibien au pied du massif de l'Orongo :

DSC_0141 DSC_0152
La cave et ses peintures, notamment ce magnifique éléphant.

 

DSC_0164 DSC_0167
Le rocher à tête d'éléphant et bulls party. Ici les géants se sont bien amusés mais n'ont rien rangé!

Par la suite, nous nous sommes ensablés deux autres fois. C'était pendant notre séjour dans la bande de Caprivi. Ici, les pistes sont vraiment plus sablonneuses, il faut une vraie conduite 4x4 et pas d'hésitation... Le moindre arrêt est fatal ! Le premier ensablage fût réglé en deux coups de pelle. Pour le deuxième, nous avons vraiment râlé!

La voiture s'est retrouvée bloquée, du sable jusqu'au chassis !

"Essaye en marche avant !" que je tonne.

"Je ne peux plus rien faire !"

Mais il a quand même essayé, et nous nous en sommes sortis. Mais avant, on avait sué quelques litres d'eau ! On a creusé, lui à la pelle et moi de mes mains. J'en avais plein les godasses.... Nous en avions gros sur la patate car la fin de journée s'annonçait, or nous avions un emplacement de camping de rêve, avec terrasse panoramique et nous ne voulions pas manquer le coucher du soleil !!

DSC_1410
On ne pouvait pas manquer ça !

Je ferai un prochain article entièrement consacré au Caprivi car c'est vraiment très beau:

DSC_1360
Petit avant goût du Caprivi

Ah! Je disais aussi que nous avions crevé ! Ben oui, on ne sait toujours pas bien comment (tout ce dont je suis sûre, c'est que ce n'était pas moi au volant....). Nous étions levés qu'il faisait encore nuit pour arriver tôt au parc national d'Etosha, nous avons changé la roue au lever du jour....

DSC_1075
Et moi j'ai serré les boulons....

Nous étions malgrè tout les premiers à franchir la porte nord du parc. Il ne nous en faut pas plus pour être fier ! On nous a réparé la roue avec un .... "carambar".... Nous étions un peu interloqués mais on a pas bronché....

La dernière casse? Un joli éclat dans le parre-brise.... Juste dans mon champ de vision ! De là à dire que j'ai eu une vision étoilée de la Namibie il n'y a qu'un pas....

--------------------
Demain, je suivrai à la trace mon Monsieur....

Posté par Dik Dik à 13:12 - Afrique du Sud & Namibie (2008) - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Oh là là... C'est autre chose que mes petites aventures à moi quand même !! Je veux partir loin !!! Et j'adore ces récits, ça me fait voyager dès le matin...

    Gros bisous ma belle

    Posté par Emeline, 21 novembre 2008 à 09:06
  • Qu'est ce que cela donne envie, votre périple, l'aventure, les paysages, les animaux.

    J'en rêve aussi !

    Posté par Dom, 28 novembre 2008 à 15:59
  • Il ne te reste donc plus qu'à le réaliser !! Si tu veux des infos, je suis là !!

    Posté par Camille, 28 novembre 2008 à 16:17
  • Emeline, bientôt, il y aura un post rien que pour te faire rêver !! (J'ai testé l'ambiance pour toi ma belle !!)

    Posté par Camille, 28 novembre 2008 à 16:18

Poster un commentaire