Camille a des mots

Ce blog est le fourre tout d'une CAmille de Paris mais aussi un peu d'ailleurs....J'écris mes histoires, donne mes avis, partage des infos et des bons plans ... Enfin, je blablate quoi.... Il est de coutume de laisser une citation? Celle qui me guide :

16 février 2010

Je suis une femme formidable

barbie_79656L'autre jour, je me suis épatée et auto-déclarée "femme formidable".

Je balance ma journée :

D'abord s'occuper de l'administratif. J'ai d'abord rangé tous mes documents, fait mon courrier et préparer mon inscription au CNED.

Bon, comme je n'avais plus d'enveloppe j'ai couru en acheter au supermarché du coin. Comme Pôle Emploi était fermé (oui, ils ne travaillent pas le vendredi après-midi), je ne pouvais envoyer mon courrier que  plus tard (je n'ai pas non plus dit que j'étais parfaite).

Je suis rentrée et j'ai goûté (ça n'a rien à voir)(et alors?)

J'ai échangé ma petite robe et mes bottes contre des vêtements tout "crade" et une paire de baskets.

J'ai vidé la penderie. J'ai lessivé la peinture. J'ai gratté la peinture qui faisait des cloques. J'ai gratté le plâtre et bien nettoyé les petits trous et autres fissures. (c'est très important).

J'ai préparé de l'enduit.

Dans le même temps, j'ai mis des épinards en branche à cuire dans une sauteuse.

J'ai posé l'enduit sur le mur de la penderie.

J'ai tout nettoyer et ranger.

J'ai fait la tarte aux épinards. Je l'ai enfourné dans le four.

J'ai pris une douche. Je me suis enduite de crème partout pour sentir bon, même sur le visage pour ne pas avoir de ride (un jour).

J'ai dit "à table" et nous avons mangé la tarte.

J'ai pris mes dentelles, et je me suis attelée à une nouvelle création....

Et après on me demande si je ne m'ennuie pas à être au chômage.... Alors? Ne suis-je pas une femme formidable à tenir à jour mes documents administratifs mais aussi à savoir troquer mes délicats vêtements de ville contre un jean et une chemise pleine de peinture pour faire des travaux tout en cuisinant une tarte aux épinards ? Tout ça pour finir la soirée entre dentelles et froufrous et plus si affinité?

On a le droit de s'auto-épater.

Posté par Dik Dik à 08:12 - La vie parisienne - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Epatante !

    Il fallait bien les épinards pour nourrir les biscotots mis à rudes épreuves par tous tes travaux. Bravo

    Posté par MK, 16 février 2010 à 10:32
  • BIENVENUE AU CLUB !

    Posté par Cline, 18 février 2010 à 18:33

Poster un commentaire